A l'appel du Comité de Défense le 6 avril, à l'occasion de la porte ouverte organisée par les personnels, dès 10 h30 se regroupaient devant la porte principale, usagers, militants et élus venant de Montreuil, Bagnolet, Noisy-le-Sec, Rominville et Rosny.

Malgré le froid vif en ce début de printemps, les visages sont souriants, les présents vont très vite se réchauffer dans le hall et vont à la rencontre des salariés, un peu seuls derrière leur stand présentés avec fierté et professionalisme.

Les questions fusent, les échanges sont chaleureux et très instructifs: les uns et les autres en apprennent plus en quelques minutes, les yeux dans les yeux, plutôt que par divers intermédaires.

Vers 11 heures, au plus gros du rassemblement souhaité, des prises de paroles permettent de formaliser les engagements des uns et des autres:

La CGT de l'établissement, le Comité de Défense puis des élus de chaque ville, dont le maire de Rosny, ont exprimé en quelques mots les motivations de leur présence.

Dans la diversité politique, les uns et les autres ont réaffirmé leur attachement à l'hôpital public de proximité...malgré des différences d'analyse notables quant aux causes des difficultés actuelles de l'hôpital. DONT ACTE.

Lucidité oblige: l'hôpital n'est pas sauvé!

Malgré l'investissement des chefs de service, des cadres et des personnels présents ce samedi pour faire connaître leurs activités et savoirs-faire, l'inquiétude est présente dans tous les propos.

Les éléments constituant le "plan de retour à l'équilibre financier" devront être connus début juin...

VIGILANCE,MOBILISATION sont toujours à l'ordre du jour!

Cette journée caractérisée par la convergence, les engagements des uns et des autres est une étape significative pour mesurer les possibles pour être encore plus nombreux et déterminés pour la pérennité et le développement du CHI, utile à la population.

Les 300 signatures recueillies au cours de la journée ont fait l'objet d'échanges utiles avec les usagers venus visiter l'hôpital et/ou les familles.

A ce jour, nous approchons les 8 500 signatures dont plus de 600 en ligne.

C'est bien, mais insuffisant!

Ensemble, nous pouvons faire encore mieux...pour aller à la rencontre des" autorités" singulièrement absentes à l'occasion de cette porte ouverte!

Mais ce n'est que partie remise!